topblog Ivoire blogs

28/01/2010

Candidat du FPI au scrutin municipal de Gagnoa: Faut-il organiser des primaires?

Nous le savons, le FPI qui était le grand favori aux élections municipales de 2000 dans la circonscription électorale de Gagnoa, avait été largement pénalisé par des conflits internes et inutiles. En effet, le parti de Laurent Gbagbo n'avait pas été capable de rassembler tous ses militants autour de Laurent Otro, son candidat. Il semble que ce dernier qui avait été coopté à la dernière minute avait un problème de légitimité comme tous les candidats parachutés. Il semble aussi que les partisans du maire sortant Arsène Sibailly, qui n'avaient pas accepté son éviction prersque sans raison, avaient refusé d'accorder leur suffrage à celui qu'ils considéraient comme le responsable de tous leurs malheurs, le candidat Laurent Otro. C'est dommage que pour des petits problèmes personnels qui auraient pu être réglés à temps, le parti ait perdu une bataille historique dans son propre bastion. C'est le lieu de reconnaître que de nombreux militants n'ont aucune culture politique et se laissent quelquefois conduire par les besoins du ventre. En réalité, ils auraient dû préférer le mal au pire, le moindre mal étant Laurent Otro. Et comme si l'humiliation de 2000 ne suffisait pas, nous voyons venir une autre. Des candidatures fusent de tous les horizons de la majorité présidentielle et ne se justifient pas. Il est difficile de comprendre que ceux qui devraient se mettre ensemble pour relever d'importants défis, décident d'aller à cette compétition en rangs dispersés, ruinant par là même l'espoir des fils du Fromager qui ne voudraient pas que le RDR réédite l'exploit de 2000. Pendant qu'il est encore temps, il faut que Laurent Otro et Méva Gougou, les probables candidats de la majorité présidentielle, créent les conditions de leur union pour affronter le RHDP qui semble décidé à arracher une autre victoire au FPI. Je sais que des voix plus autorisées ont déjà tenté de concilier les deux positions qui demeurent tranchées jusqu'à ce jour. Faut-il organiser des primaires pour choisir l'unique candidat qui représenterait la majorité présidentielle?
Cette alternative est de plus en plus probable, car ce serait un suicide pour le camp présidentiel que d'aller en rangs dispersés là où on lui demande d'assuser l'union de ses candidats.

Jean Claude Bayou, la dernière interview qu'il a accordée au Magazine Paix et Développement

A une période où le discours polique tourne autour de la couverture médicale de tous les agents économiques de Côte d’Ivoire, le FGCCC vient de dévancer l’Etat sur le terrain, en créant l’assurance maladie des producteurs. Dans cette interview exclusive, Jean-Claude Bayou, DG de cette structure d'appui à la filière café-cacao, présente sa nouvelle trouvaille.

Lire la suite

Touré Ahmed Bouah à Kpapékou

Depuis des décennies, Philippe-Henri Dacoury-Tabley contribue activement au rayonnement de la grande famille Gnaoré Gbésséhio, en usant de son réseau relationnel pour caser ses fils qui sont à la recherche d’un emploi. C’est encore lui qui vient de nommer Laurent Pierre Kadji, inspecteur pédagogique de philosophie comme son assistant à la BCEAO. Face à tous ses bienfaits, tous les fils de cette grande famille se sont mobilisés du vendredi 28 au dimanche 30 août, pour lui rendre un hommage mérité,sous le parrainage de Monsieur Touré Ahmed Bouah, PCA de SOPHIA Immobilier, et en présence de nombreuses personnalités dont les ministres Dano Djédjé et Christine Nebout.

Lire la suite