topblog Ivoire blogs

20/10/2018

Cérémonie d'hommage à Ambroise Kessié

BOBY MANADJA (ANIMATEUR PROFESSIONNEL):
"NOUS AVONS UNE OCCASION REVEE D'EXPRIMER NOTRE GRATITUDE A NOTRE BIENFAITEUR DE TOUS LES TEMPS"



A environ trois semaines de la cérémonie d'hommage qu'il prépare au profit de son frère Ambroise Kessié, le célèbre animateur Boby Manadja a tenu à accorder une interview à l'espace médiatique "Les Mouvements du Fromager", pour galvaniser les artistes du Goh qui attendent impatiemment cet événement pour célébrer leur bienfaiteur de tous les temps.

Boby 2.JPG

Boby Manadja, vous voulez organiser une cérémonie d’hommage à Ambroise Kessié qui jusque-là semble fuir le public, surtout le milieu des artistes. Qu’en est-il exactement ?

La gratitude est la meilleure des vertus, et c’est elle qui me conduit vers cette démarche. Ambroise Kessié, Camille Djédjé et Kessié Boga sont considérés comme des amis des artistes du Goh. Ils se sont toujours impliqués dans les actions qui visent à promouvoir ces leaders d’opinion que la société semble marginaliser. Ils ont été toujours attentifs à leurs préoccupations dans tous les domaines de la vie. C’est vrai que certains artistes leur accordent des privilèges dans leurs chansons, mais je pense que ces approches de la manifestation de la gratitude ne sont pas suffisantes devant la grandeur de leur œuvre. Le plus célèbre de ces vagabonds de la charité que je viens de citer nommément, c’est Ambroise Kessié. PDG d’un impressionnant groupe de la place, il est aussi écrivain, et c’est à ce titre qu’il prépare la dédicace de son deuxième ouvrage, prévue pour la première quinzaine du mois de novembre. En marge de ce grand rendez-vous du livre, le monde artistique voudrait célébrer cet opérateur économique qui ne fait aucun bruit autour de lui, et qui de ce fait est très peu connu quand bien même son nom circule dans tous les milieux. En effet, les chanteurs, les compositeurs, les animateurs, les producteurs, bref toute la grande famille artistique du Goh voudraient décerner un prix à ce digne fils du terroir qui fait la fierté des siens même au-delà des frontières du pays.

Que voulez-vous faire concrètement pour célébrer comme vous le dites votre plus grand bienfaiteur de tous les temps ?
A l’occasion de la dédicace de son premier ouvrage à la Caistab au Plateau, des professionnels de tous les horizons s’étaient invités à cette fête pour participer à sa réussite. Et l’auteur n’oubliera pas de sitôt ce geste spontané venant de se ses frères. Malheureusement, nous n’avions pas été associés à cet événement et c’est aussitôt après que nous en avions été informés. Aujourd’hui, nous ne voulons être surpris par la réédition de ce que nous considérons comme une fête familiale. Nous sommes déjà sur le terrain et les autres nous y trouveront. Je ne suis pas moi-même l’initiateur de l’événement, l’idée est venue d’un penseur de notre milieu et elle a été partagée par tout le monde. Seulement, les contraintes professionnelles de celui-ci l’empêchent de nous réussir pour le lancement officiel. C’est donc avec sa permission et sa bénédiction que je prends les choses en main avec l’espoir que je serai à la hauteur de cette honorable mission. Nous sommes déjà en contact avec le service de communication de notre lauréat qui se chargera de nous associer à cette fête, en tenant compte des différentes prestations que nous voulons offrir gracieusement pour réagir à tous les bienfaits dont nous avons été les heureux bénéficiaires pendant longtemps. Nous voulons dire à Kessié que nous avons l’occasion rêvée de lui monter que le temps est venu pour lui de compter sur nous. Sans dévoiler notre plan de participation à cette grande dédicace, nous sommes convaincus que notre participation sera remarquable et appréciée. Nous réserverons l’étape du décernement du Prix Ambroisse Kessié du développement multidimensionnel pour la fin.

Boby 3.JPG

Que recherchez-vous concrètement à travers ce prix dont on parle déjà dans tous les milieux de la Région du Goh ?
Au risque de me répéter, je dis bien que notre frère Ambroise Kessié est très attaché à nos intérêts, il est toujours engagé à nos côtés pour participer à l’amélioration de nos conditions de vie et de travail. C’est lui qui à travers ses sages conseils, cultive la paix, la solidarité et la concorde dans un milieu hétérogène où la mauvaise communication transforme quelquefois de petites incompréhensions en crises qui minent nos chances d’évoluer malgré les énormes potentialités dont nous disposons. C’est vrai que nous bénéficions des largesses de notre frère au plan financier, mais c’est surtout au plan moral et matériel qu’il est notre meilleur conseiller, donc notre meilleur soutien. En partageant ses expériences professionnelles avec nous, il nous a inoculé le virus de l’entrepreneuriat. En lieu et place de l’argent qui est un bon serviteur mais un mauvais maître, il offre parfois des matériaux de construction pour faire de ces artistes des entrepreneurs à part entière. Sans parler au nom de mes pairs qui ne m’ont donné aucun mandat dans ce sens, je voudrais simplement voudrais affirmer qu’il y a de nombreux entrepreneurs dans le milieu artistique grâce à Ambroise Kessié. Il mérite au moins notre gratitude. J’irai plus loin en disant que la notoriété de notre frère a atteint la dimension internationale, voilà un motif de fierté qui nous invite au rassemblement derrière lui pour renforcer sa rage de vaincre. Le fondateur d’établissements scolaires d’hier est devenu un éminent entrepreneur, en passant par l’hôtellerie. Il vient d’ajouter une corde supplémentaire à son arc en devant écrivain. Entre un livre et un album de musique, il n’y a qu’un pas à franchir, il n’est donc pas exclu que Kessié vienne honorer les artistes musiciens par un album comme il l’a fait dans le cercle des écrivains. Nous voulons simplement encourager cet opérateur économique béni de Dieu pour qu’il progresse davantage dans l’entrepreneuriat en diversifiant ses activités. Comme vous le voyez, il s’agit d’un combat noble.



Les commentaires sont fermés.