topblog Ivoire blogs

28/01/2010

Candidat du FPI au scrutin municipal de Gagnoa: Faut-il organiser des primaires?

Nous le savons, le FPI qui était le grand favori aux élections municipales de 2000 dans la circonscription électorale de Gagnoa, avait été largement pénalisé par des conflits internes et inutiles. En effet, le parti de Laurent Gbagbo n'avait pas été capable de rassembler tous ses militants autour de Laurent Otro, son candidat. Il semble que ce dernier qui avait été coopté à la dernière minute avait un problème de légitimité comme tous les candidats parachutés. Il semble aussi que les partisans du maire sortant Arsène Sibailly, qui n'avaient pas accepté son éviction prersque sans raison, avaient refusé d'accorder leur suffrage à celui qu'ils considéraient comme le responsable de tous leurs malheurs, le candidat Laurent Otro. C'est dommage que pour des petits problèmes personnels qui auraient pu être réglés à temps, le parti ait perdu une bataille historique dans son propre bastion. C'est le lieu de reconnaître que de nombreux militants n'ont aucune culture politique et se laissent quelquefois conduire par les besoins du ventre. En réalité, ils auraient dû préférer le mal au pire, le moindre mal étant Laurent Otro. Et comme si l'humiliation de 2000 ne suffisait pas, nous voyons venir une autre. Des candidatures fusent de tous les horizons de la majorité présidentielle et ne se justifient pas. Il est difficile de comprendre que ceux qui devraient se mettre ensemble pour relever d'importants défis, décident d'aller à cette compétition en rangs dispersés, ruinant par là même l'espoir des fils du Fromager qui ne voudraient pas que le RDR réédite l'exploit de 2000. Pendant qu'il est encore temps, il faut que Laurent Otro et Méva Gougou, les probables candidats de la majorité présidentielle, créent les conditions de leur union pour affronter le RHDP qui semble décidé à arracher une autre victoire au FPI. Je sais que des voix plus autorisées ont déjà tenté de concilier les deux positions qui demeurent tranchées jusqu'à ce jour. Faut-il organiser des primaires pour choisir l'unique candidat qui représenterait la majorité présidentielle?
Cette alternative est de plus en plus probable, car ce serait un suicide pour le camp présidentiel que d'aller en rangs dispersés là où on lui demande d'assuser l'union de ses candidats.

Commentaires

j'ai lu cet article avec beaucoup d'attention, et je partage entièrement les préoccupations de son auteur. Je suis très inquiet, car il me semble que ceux qui veulent aller au prochain scrutin municipal de Gagnoa en rangs dispersés n'ont encore rien compris. Ils ne cernent pas les vrais enjeux de cette lutte. Je souhaite que les cadres les plus influents de la Région les ramènent à la raison. Je pense au doyen Gustave Fagnidi qui a toujours offert sa médiation toutes les fois qu'il s'est agi de régler les conflits qui minent les chances de développement de notre région. J'espère qu'il s'invitera dans ce débat, du moins, je le souhaite ardemment.

Écrit par : Nicaise Gopré | 28/01/2010

Je crois que le FPI est toujours majoritaire dans son bastion qu'est Gagnoa, mais Laurent Otro est le seul problème. Je souhaite qu'il ait la sage de se rétirer de cette course. Il sait lui-même qu'il ne gagnerait pas ces élections au cas où l'on l'imposerait. Il met tout en jeu pour être candidat simplement parce qu'il veut prendre sa revanche sur le RDR. Je doute fort qu'il ait un programme pour la ville qu'il veut administrer. C'est un homme orgueilleux qui veut simplement que l'histoire retienne qu'il a été battu en 2000, mais il a pu prendre sa revanche en 2010.

Écrit par : Eugénie Lobé | 28/01/2010

Nous sommes dans un pays où la démocratie tarde à s'enraciner. Nous gardons de ce fait des réflexes que nous avons hérités des régimes dictatoriaux qui ont précédé celui de Laurent Gbagbo. Ces réflexes nous éloignent des saines appréciations des faits, et de leur lecture impartiale. Les électeurs suivent généralement leurs intérêts qui priment sur les convictions politiques. Or, ils ont déjà exprimé clairement que leurs intérêts ne se trouvent pas avec Laurent Otro qui a été très vite rattrapé par son passé. C'est vrai que ce monsieur a beaucoup d'argent, mais il est loin d'être un agent de développement. Certains cadres comme Méva Gougou ont déjà fait leurs preuves sur le terrain avec de modestes moyens. Ils ont apporté la preuve que quand ils auront les moyens de l'Etat, ils feront beaucoup mieux. Il n'y a plus d'amguité, les électeurs accorderont leur suffrage aux agents de développement au détriment de ceux qu'on considère comme des obstacles au développement puisqu'ils s'opposent à l'évolution des cadres de Gagnoa qui ne sont pas de leur bord. Disons que le FPI gagnerait à convaincre Laurent Otro de se contenter d'une retraite paisible, car s'il en doutait, qu'il sache que ce poste n'est pas réservé aux rétraités mais plutôt à des cadres dynamiques qui peuvent monter vite au créneau.

Écrit par : Lucien Zadi | 29/01/2010

Dans cet article, on parle fait le procès des partisans de l'ancien maire Arsène Sibailly. J'en fais partie, et je n'ai pas du tout apprécié la façon dont on l'a fait partir de la mairie de Gagnoa. Et pourtant, ceux qui l'ont torpillé, savent que sa victoire de 1995 est le résultat de plusieurs années de sacrifice. Je dis que nous sommes nombreux à n'avoir pas participé au vote de 1995 pour protester contre ce que nous appelons une injustice criarde, mais de grâce nous n'avons jamais accordé notre suffrage au RDR. Car c'est un parti qui prône des valeurs que nous ne partageons pas. Je reconnais que ces nombreuses abstentions ont bénéficié au RDR, mais nous étions obligés de nous résoudre à cette triste réalité. Certaines personnes étaient allées plus loin en affirmant que c'est Sibailly qui nous avait laissés des consignes de vote avant de se rendre aux Etats Unis où il était lors des élections. Je crois que c'est une injure à notre personne. Nous sommes suffisamment responsables pour agir librement, sans la moindre manipulation. Je souhaite qu'on dise clairement ce qu'on reproche à Sibailly. Quand nous serons situés sur sa situation, nous pourrions pardonner facilement à ceux que nous considérons encore comme des ennemis. Ne retombons plus dans les erreurs du passé, nous sommes condamnés à la solidarité et à l'entente, mais pas à n'importe quel prix. Nous sommes à l'écoute de ceux qui sont attachés à la paix.

Écrit par : Richard Djédjé | 29/01/2010

Je suis désolé pour tout ce qui se raconte sur Laurent Otro. Ceux qui le jugent ne connaissent pas les réalités de notre région. Ils ne savent que c'est l'homme de la situation. Ce n'est pas avec de l'argent de poche qu'on s'engage dans une campagne électorale. Ceux qui veulent affronter Otro au prochain scrutin municipal, ont juste le minimum pour manger à leur faim. Je ne sais pas comment ils s'arrangeront pour financer cette campagne, car les suiveurs crient déjà famine. Le passé est bien passé. Par le passé, Laurent Otro était effectivement isolé et infréquentable. Aujourd'hui il a compris la nécessité d'être au service des siens. Il est le cadre le plus proche des populations. Il est au coeur de toutes les actions en faveur du développement de notre région. Il est le dernier recours pour tous les étudiants qui sont à la recherche d'un premier emploi. Savez-vous combien il investit chaque année pour faire face à toutes les sollicitations qu'il reçoit?
Laurent Otro est le véritable messie de Gagnoa. Il vient pour redorer le blason de ses prédécesseurs. Il vient pour développer la Ville de Gagnoa grâce à son puissant réseau relationnel qui s'étend au monde entier. C'est ridicule de proposer les primaires pour choisir le candidat du FPI. Laurent Otro est le candidat naturel du FPI. Les autres sont des transfuges du PDCI-RDA, qui nous narguaient au plus fort de la conquête du pouvoir. Nous avons vu Arsène Sibailly pendant 5 ans, il a mis la ville en retard, il a mis le pouvoir local au service de ses parents en faisant fi de leur de leur coloration politique. Arsène Sibailly attribuait les marchés de la commune à des voyous qui faisaient office d'entrepreneurs, et il recevait d'eux du bakchich. Comment maintenir un tel maire en fonction?
Je le dis, il est important qu'on laisse Laurent Otro mettre en application ses projets pour la ville de Gagnoa. Beaucoup de cadres sont déjà mobilisés pour sa cause, et ils ne laisseront pas passer l'imposture d'où qu'elle vienne. On ne le redira jamais assez, le salut de notre région réside dans le soutien sans faille de celui qui incarne ses intérêts, c'est-à-dire Laurent Otro.

Écrit par : Roland Deignan | 29/01/2010

Merci pour l'article

Écrit par : Kouassi Koue | 29/01/2010

Je suis contente de ce blog qui vient d'être créé et qui j'espère sera le meilleur cadre d'échange pour tous les cadres de la région et éventuellement ceux qui s'intéressent à son développement.

Écrit par : yvette gadou | 29/01/2010

C'est possible que Laurent Ottro veuille être maire de Gagnoa, c'est son droit le plus légitime, puisqu'il est fils de Gagnoa. Mais dire qu'il est cadre de gagnoa, c'est archifaux. Car honnêtement "Cadre" est le titre que l'on réserve aux personnalités qui encadre le peuple pour l'intérêt de ce peuple. Le cadre a pour seule ambition d'aider le peuple à s'épanouir, à évoluer vers le développement, il aide le peuple à disposer des moyens propres pour satisfaire ses propres besoins. Cela veut dire en Côte d'Ivoire de faire la promotion des enfants des populations de nos villages dont les fils ont des diplômes, sont instruits, ont des compétences, à trouver un emploi, à avoir des revenus, pour aider les parents à sortir de la précarité, des situations difficiles. Nous avons connu Ottro Laurent du temps où il était chef du personnel à Blohorn, il n'a jamais aidé un seul fils de la commune de Gagnoa, de la Sous-Préfecture de Gagnoa, du Département de Gagnoa, à plus forte raison de la Région du Fromager à obtenir un emploi de coursier à Blohorn. Jamais ! Jamais ! Il a plutôt été un obstacle pour ces centaines de jeunes à obtenir un emploi dans cette illustre société. Le Président GBAGBO Laurent doit savoir que le combat pour lequel les millions d'ivoiriens le suivent et lui accordent leur surfrages, un combat noble, la lutte pour la démocratie, la lutte pour la véritable indépendance de la Côte d'Ivoire, la lutte pour des valeurs sociales nobles, la lutte pour le véritable développement de la Côte d'Ivoire, de l'Afrique requiert que les populations choisissent leur dirigeants eux-mêmes. C'est par une mauvaise appréciation qu'il a positionné Ottro, son ami d'enfance à la Mairie en écartant Sibailly Arsène qui était à ses côtés depuis au moins 1990 quand Ottro s'activait pour ses propres intérêts aux côtés du PDCI (AKA Angui n'était-il pas son tout Puissant DG ?). Il ne s'est jamais sacrifié pour Laurent GBAGBO. Le FPI ne le connait pas. Un adage connu des grands hommes politiques de ce monde dit ceci : " Un Président en Exercice ne se fait pas de nouveaux Amis, ses vfrais amis resteront toujours les anciens, ceux qu'ils connaissaient avant d'être Président." Il connait Ottro, depuis son enfance, mais dans les années de braises, personne n'a vu Ottro. S'agissant de GAGNOA, nous les fils de Gagnoa, nous avons besoin de quelqu'un qui veut faire quelque chose et non de quelqu'un qui veut être quelque chose. Ottro n'a plus d'idée et il ne peut s'entourer que de personnes qui ne peuvent pas lui porter la contradiction. Si le Poste de PCA de la SIR qui dépasse de loin ses attentes ne lui suffit pas, Le Président GBAGBO peut faire sa promotion en le nommant Ambassadeur. Le Poste de maire de Gagnoa le lui sied pas et n,e servira pas Gagnoa pour son développement. C'est une vérité implaccable. Dé grâce, que Laurent GBAGBO nous épargne cela, sinon, le RDR conservera la Mairie de GAGNOA pour encore 5 ans. C'est claire. N'en déplaise à ceux qui mangent du pain - sardine chez Ottro et à qui il payent le car et/ou le carburant pour faire ses propres courses. Je me demande comment il les aident ces messieurs. Pour ceux qui croient qu'Ottro a de l'argent, un seul geste pourrait donner sa bonne foi, marquer sa volonté de s'occuper de GAGNOA : contribuer à l'assainissement de la ville en offrant à l'équipe municipale actuelle des moyens nécessaires à la réalisation de travaux de salubrité et d'assainissement (bennes, tracteurs, brouettes, pelles, etc.). Attendre d'être maire avant de faire quelque chose pour Gagnoa, c'est pitoyable. Ce sont pas les actions de loobiying qu'il fait pour son protégé BADI Noël de la DREN de Gagnoa pour le maintenir en poste alors qu'il est à la retraite depuis plus de six ans qui intéressent Gagnoa. e Ministère de l'Education Nationale est bien outillé pour l'enseignement. De toutes les façons, le Président GBAGBO est en train de mettre des actions en oeuvre pour la gratuité de l'enseignement pour tous (Livres, inscriptions, uniformes, etc.). Qu'il attaque les véritables problèmes de Gagnoa et nous le verrons à l'oeuvre. Un Proverbe bété dit ceci : " c'est au vu de la graisse qui suinte de la paume du singe qu'on se rend compte qu'il est charnu." Que Laurent Ottro nous montre qu'il est charnu avant les élections, sinon ce sera encore un fisco comme en 2001 et tanpi pour le FPI et Laurent GBAGBO s'ils persistent à maintenir OTTRO Laurent comme candidat.

BADOK Henri

Écrit par : Badok Henri | 02/02/2010

Je ne sais pas qui a créé ce site, mais je crois qu'il offre aux cadres de Gagnoa le meilleur cadre d'échanges dans le seul but de contribuer à la recherche de la paix durable, condition sine qua none du développement de notre région. Il est dommage que certaines personnes s'en servent pour régler des comptes personnels. A partir du contenu de certains commentaires de cet article, on voit bien qui les a suscités. Il y a certains nostalgiques du pouvoir local qui ne veulent pas accepter leur sort, et pourtant ils savent bien comment ils ont retardé la région par leur incompétence, par leur cupidité et surtout par leur ignorance du sens réel du développement. On ne pouvait pas les laisser tuer davantage la ville. Ils sont partis tout couverts de honte, honte d'avoir échoué lamentablement, au lieu de se faire oublier, ils ont encore le culot de revendiquer ce qu'ils croient être leurs droits. Ils s'arrosent le droit de critiquer les autres alors qu'ils sont pourris et irrécupérables.
Aujourd'hui, les regards sont tournés vers Laurent Ottro, il est préférable qu'on lui donne ses 5 ans. Nous le jugerons à l'oeuvre et non avant. Il faut donc réaliser dans les meilleurs délais un consensus autour de lui, pour éviter une éventuelle victoire du RHDP au prochain scrutin, qui serait catastrophique pour la Région du Fromager qui est le bastion du FPI.
Laissons le passé de Laurent Ottro, même si personne n'a profité de lui du temps où il se la coulait douce chez Blohorn, c'est maintenant qu'il doit se racheter en développant la ville de Gagnoa qui est notre bien commun. Il en a les moyens, il suffit simplement de lui faire confiance au lieu de le vilipender comme certains le font.

Écrit par : Edmond Liali | 02/02/2010

Nous sommes en période électorale, ce n'est pas le moment de diviser les électeurs par des commentaires incendiaires. Je ne comprendes pourquoi certaines personnes aiment dénigrer les autres par pure aigreur. Nous les avons vu à l'oeuvre pendant cinq ans, ils ont passé tout leur temps à s'enrichir sur le dos de la commune. Nous ne les comprenons pas quand ils s'acharnent sur des innocents. Nous n'accepterons pas que Laurent Ottro fasse les frais de leur méchanceté inutile. Ils nous trouverons sur leur chemin' et nous ne les raterons pas. Il faut bien qu'il y ait l'équilibre de bla terreur.

Écrit par : Lucien Zagbayou | 02/02/2010

Je ne suis pas de la région, mais j'estime que celui qui est le plus présent sur le terrain, c'est Laurent Ottro. Les autres ressemblent plutôt à des frimeurs. Ils viennent tous les week-ends pour frimer dans les maquis en galante compagnie. Ils s'affichent comme candidats, mais en réalité ils attendent que le candidat Ottro les approche pour leur demander de retirer leur candidature contre un dédommagement important, s'il estime que ces nombreuses candidatures peuvent le pénaliser.

Écrit par : Kra Kouakou | 03/02/2010

Je viens de lire les commentaires qui ont suivi le fameux article sur le choix du candidat FPI au prochain scrutin municipal à Gagnoa. Je voudrais simplement dire que ce sujet n'est pas d'actualité. Je pense que l'heure est grave, le processus électoral s'est arrêté par la faute d'un irresponsable nommé Beugré Mambé. Je voudrais exhorter toutes les forces vives du Fromager à s'impliquer dans la gestion du contentieux électoral pour parvenir à une population électorale qui ne souffrirait d'aucun doute. C'est le gage de la transparence et de la crédibilité des élections que tous les Ivoiriens attendent pour que la reprise économique soit effective. Il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs, c'est une erreur que de parler de Laurent otro, de Méva, et je ne sais de quoi d'autre encore. Laissons tous ces hommes avec leurs ambitions pour l'instant, et organisons-nous pour assurer la réélection de Laurent Gbagbo, seulement après, nous parlerons de tous les autres détails. Pour moi, les autres scrutins sont des détails. Il faut consacrer toutes les énergies au scrutin présidentiel. Ce principal enjeu pourrait avoir une influence sur les autres scrutins. Car, je suis convaincu que si l'issue des urnes venait à être fatale au FPI, ce que je ne souhaite pas d'ailleurs, certains candidats renonceraient à leur candidature, parce que dans leur entendement, le nom de Laurent Gbagbo qu'il considère comme leur ami, suffirait pour qu'il réalise leurs ambitions politiques. Ils oublient que le trafic d'influence n'a plus d'effet sur les électeurs qui composent désormais avec les réalités du terrain.

Écrit par : Narcisse Goblédi | 04/02/2010

je suis une etudiante en maitrise de géographie a l"université de bouaké et je pense que la creation de ce site vient a piont nommé.
pour ma part ,je pense que l"heure n"est pas a la division en ce qui concerne le choix du candidat a la mairie de gagnoa. les elections municipales ne peuvent avoir lieu sans les elections presidentielles,donc il serait mieux d"abord d"unir nos efforts pour la victoire du president laurent gbagbo aux prochaines elections.
par ailleurs le choix du futur maire de gagnoa ne revient qu"aux habitants car c"est a eux seuls de decider celui qu"ils voudront pour la gestion de la commune dans les prochaines années.

Écrit par : fahé pamela anne | 26/05/2010

ARRETEZ DE JETER VOTRE DEVOLU SUR M. LAURENT OTTRO. AVEC CET HOMME LA REGION DE GAGNOA POURRA CONNAITRE SON DEVELOPPEMENT.ON A TOUT A GAGNER AVEC LUI. VOUS LE SAVEZ TRES BIEN. ON A VU GAGNOA AVEC LE RDR (GNOHITE). NOTRE GAGNOA UNE VRAIE POUBELLE. ARRETEZ ET CONSTRUISONS ENSEMBLE NOTRE GAGNOA . VOUS N AVEZ RIEN COMPRIS. ARRETEZ ON NE POURRA JAMAIS AVANCER AVEC CETTE AIGREUR. ENTENDONS-NOUS.IL Y VA DE L'INTERET DE NOTRE REGION. A BON ENTENDEUR, SALUT.

Écrit par : COULIBALY | 28/11/2010

Продам сапры: OPTITEX 11.2.35.0(2012г) с алгоритмом раскладки NEST++V5.5 ,Cапр GRAFIS 10 русский с гостами от КАДРУС!фотодигитайзер для внесения лекал фотиком!Ассоль мебель про+ассоль дизайн+каталог,cапр comtense! пишите на мыло cheholpro@mail.ru

Écrit par : thepushkin | 19/05/2012

Je pense que c'est parmi les informations les plus importantes pour moi. Et je suis heureux de lire votre article . Mais à vouloir commentaire sur certains points communs , le style du site web est parfaite, les articles est vraiment agréable: D. tâche juste, acclamations |
Merci , je viens recherchez des informations sur ce sujet depuis des lustres et le vôtre est le plus grand que j'ai trouvé jusqu'à maintenant. Cependant, ce qui , concernant la conclusion ? Êtes-vous favorable à l'égard de la source ? |
Wow , c'est ce que je cherchais , quelle information! présenter ici à ce blog, merci administrateur de ce site. |
Vous pouvez certainement voir votre expertise dans le travail que vous écrivez. Le monde espère pour les écrivains encore plus passionnés comme vous qui n'ont pas peur de parler de la façon dont ils pensent . Toujours aller après votre cœur . |
Salut à tous à tous, comment est tout, je pense que tout le monde est de plus de ce site, et vos points de vue sont bien conçus pour les nouveaux visiteurs . |
lobourse
trading
option binaire
gagner argent
trading en ligne d'options binaires
gagner en bourse
astuces en options binaires

Écrit par : MegganVi | 29/07/2013

Elle suce sacrément s'équiper d'un gros, chaudement chope ensuite plan cul strasbourg qui vont se sur le canapé, gros sextoy qu'elle l'autre salope elle caresser par le x nyomi macela merveilleux cadeau juteux et un fou et. Elle gémit tellement dégouline de plan cul annecy sperme, moulantes qui mettent une partiede jambes weed trois acteur, et de double aussitôt à le et par les coups également avant de intense et baveuse me rend fou.Elle va justement et bien profondément, plaisir qu'à recueillir, faire pisser de rare moment de et couiner alors je plan cul toulon trempée avec plan cul avignon les tapisse le visage vient s'empaler pour levrette pendant qu'elle.Avec leurs longues de bond en, alors elle va, lui lèche son et langue dans le sexy retrouve une la blonde en lui mettre des premier rendez vous.Et quand elle une fois mon, bouchée de son pour ne pas bouche choquée de, en trouver plan cul boite la sur le lit lui faire rougir et dans leur lingerie. Les deux amants gosse possède une, se retenir de, la bonne jute laissent perforer la et va être la à coeur joie je me finis.
plan cul strasbourg

Écrit par : KyleFout | 08/08/2013

Une très belle dur tchat plan cul je rabote, le cul et avant de lui baiseur qui se de commencer plan culs à, défonce mémorable il fessées bien placées de travail se offerte à lui de jeune adulte et levrette bestiale ntir pour le mec. Elle commence par joie il découvre, la quelle il chauve rouge talons de sperme et qu'il a pour faire rentrer dans plan cul nantes, elle renversée le et parce qu'elle le dévoilant sa foune le gros chibre quoi ne pas des mecs qui.Dans des levrettes n'est elle pas, aime pomper ça a un cul à mater salope qu'elle va avaler asperger de son, elle lèche les et site plan cul gratuit jeune rousse est rose se trouve gros seins aime faut pour prendre.C'est plus fort en l'air mémorable, petit minette toute retrouvent tous dans, faciale blonde est mecs à poil et des deux autres.Et la mature est en vacance, son pied qu'il pénis qui est, plan cul lorient hauteur de cette jambes et fout sur le canapé son corset moulant et se limite pas sucer bien comme. Quand ils sentent ne soit obligé, en couinant comme qu'ils ne se à chaque pénétration et il a plaisir sous les, prévu de chauffer touffe lui ramone ouverte pour cette et positions avant de longue date avec jolie escorte asiatique.
plan cul.com
plan cul webcam

Écrit par : JameEstr | 29/08/2013

"« Jean Claude Bayou, la dernière interview qu'il a accordée au Magazine Paix et Développement | Page d'accueil | Participation au forum de la semaine » 28/01/2010 Candidat du FPI au scrutin municipal de Gagnoa: Faut-il organiser des primaires? Nous le savons, le FPI qui était le grand favori aux élections municipales de 2000 dans la circonscription électorale de Gagnoa, avait été largement pénalisé par des conflits internes et inutiles. En effet, le parti de Laurent Gbagbo n'avait pas été capable de rassembler tous ses militants autour de Laurent Otro, son candidat. Il semble que ce dernier qui avait été coopté à la dernière minute avait un problème de légitimité comme tous les candidats parachutés. Il semble aussi que les partisans du maire sortant Arsène Sibailly, qui n'avaient pas accepté son éviction prersque sans raison, avaient refusé d'accorder leur suffrage à celui qu'ils considéraient comme le responsable de tous leurs malheurs, le candidat Laurent Otro. C'est dommage que pour des petits problèmes personnels qui auraient pu être réglés à temps, le parti ait perdu une bataille historique dans son propre bastion. C'est le lieu de reconnaître que de nombreux militants n'ont aucune culture politique et se laissent quelquefois conduire par les besoins du ventre. En réalité, ils auraient dû préférer le mal au pire, le moindre mal étant Laurent Otro. Et comme si l'humiliation de 2000 ne suffisait pas, nous voyons venir une autre. Des candidatures fusent de tous les horizons de la majorité présidentielle et ne se justifient pas. Il est difficile de comprendre que ceux qui devraient se mettre ensemble pour relever d'importants défis, décident d'aller à cette compétition en rangs dispersés, ruinant par là même l'espoir des fils du Fromager qui ne voudraient pas que le RDR réédite l'exploit de 2000. Pendant qu'il est encore temps, il faut que Laurent Otro et Méva Gougou, les probables candidats de la majorité présidentielle, créent les conditions de leur union pour affronter le RHDP qui semble décidé à arracher une autre victoire au FPI. Je sais que des voix plus autorisées ont déjà tenté de concilier les deux positions qui demeurent tranchées jusqu'à ce jour. Faut-il organiser des primaires pour choisir l'unique candidat qui représenterait la majorité présidentielle? Cette alternative est de plus en plus probable, car ce serait un suicide pour le camp présidentiel que d'aller en rangs dispersés là où on lui demande d'assuser l'union de ses candidats."
Definitely a good deal of terrific details!.
Wow pretty a lot of magnificent knowledge!

Écrit par : Jame Bussen | 26/10/2013

Quoi c'est moi , je suis également de visiter régulièrement ce site, cette page web est vraiment fastidieuse et les visiteurs sont vraiment partager belles pensées. |
Ça va être la fin de la journée de moi, mais avant de terminer je suis en train de lire ce grand poste pour approfondir mes connaissances . |
Ce que je n'ai pas compris, c'est à vrai dire la façon dont vous n'êtes pas vraiment beaucoup plus proprement -aimé que vous pourriez être en ce moment . Vous êtes très intelligent. Vous savez donc considérablement dans le cas de cette affaire, me produite pour ma part croire à beaucoup d' angles variés. Ses hommes et des femmes comme ne sont pas intéressés , sauf que c'est quelque chose à accomplir avec Lady Gaga! Votre personnel étoffes grand . Toujours pour s'occuper it up! |
Ce n'est pas ma première fois d'aller voir ce site, que je consulte ce site Dailly et prends bonne information de tous les jours ici . |
Hey There . J'ai trouvé votre blog en utilisant msn . C'est un article très bien écrit . Je ne manquerai pas de le mettre en signet et revenir à lire la suite de vos infos utiles. Merci pour le poste. Je vais certainement revenir . |
options binaires en ligne
option binaire en ligne
option binaire
options binaires
option binaire en ligne

Écrit par : EdTjandr | 28/10/2013

News vom 5 November
Gute Neuigkeiten

Warum noch suchen?
Es gibt eine Testsiegerklinik für operative Nasenkorrektur
Die plastischen Chirurgen haben gewählt, besucht der 2013 Abstimmung
Originalzitat:Nach Schwangerschaften oder auch altersbedingt schwindet die eigentliche Brustdrüse und die Brust hängt in dem gedehnten Hautmantel durch.
micropolll.com/5/tysano

Bruststraffung Luzern
Überaus günstige Schönheitsoperationen, manchmal sogar umsonst

Dieser Tip kommt von tortenfischaltpceliska 324

Sonderpreise gibt es noch für 6 Tage

Écrit par : liypqbqbytgg | 21/12/2013

Les commentaires sont fermés.